Propriété égolytique des psychédéliques et intérêts dans le traitement de la dépression - Université Paris Cité Access content directly
Journal Articles Psychologie Française Year : 2021

Propriété égolytique des psychédéliques et intérêts dans le traitement de la dépression

Abstract

Près d’un tiers des patients dépressifs ne répond pas aux traitements conventionnels et ne connaîtra jamais de rémission. Des données récentes confirment le potentiel psychothérapeutique des substances psychédéliques. Cet article rassemble des arguments neurophysiologiques et psychologiques qui expliquent les effets psychothérapeutiques des psychédéliques par leurs propriétés égolytiques. Les psychédéliques diminuent la connectivité fonctionnelle des régions du réseau cérébral par défaut et provoquent une dissolution de l’égo et des contraintes qu’il exerce sur la conscience. Il en résulte un flux d’informations ascendantes supplémentaires et une expérience mystique de connexion qui, bien que transitoires, sont favorables aux phénomènes d’insight et à des changements de perspectives à long terme. Bien intégrée avec l’aide d’un professionnel de la santé mentale, cette expérience diminue immédiatement et durablement les symptômes dépressifs. Ainsi, les psychothérapies assistées par les psychédéliques apparaissent comme une piste prometteuse dans le traitement des dépressions résistantes aux traitements.
Fichier principal
Vignette du fichier
S0033298420300492.pdf (14.33 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-04025067 , version 1 (16-10-2023)

Licence

Attribution - NonCommercial

Identifiers

Cite

B. Fauvel, J. Mutlu, P. Piolino. Propriété égolytique des psychédéliques et intérêts dans le traitement de la dépression. Psychologie Française, 2021, 66 (3), pp.303-314. ⟨10.1016/j.psfr.2020.09.007⟩. ⟨hal-04025067⟩
23 View
2 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More