La Mort de la terre de Rosny Aîné - Université Paris Cité Access content directly
Conference Papers Year : 2009

La Mort de la terre de Rosny Aîné

Abstract

Dans un avenir lointain mais inéluctable, l'espèce humaine fera place aux " ferromagnétaux " (eux-mêmes voués à disparaître plus tard encore, quand aura triomphé le règne minéral). Cette évolution est la résultante de transformations climatiques auxquels les humains ont dû s'adapter dans leur morphologie, dans leur psychologie mais aussi leurs structures sociopolitiques. Les trois sont corrélés par une interaction morbide, avec la constitution très particulière d'un " biopouvoir " démocratique, fondé sur un eugénisme citoyen qui se retourne en principe suicidaire, les derniers hommes, " fossilisés " dans leur rationalisme, finissant par lutter non pour vivre, mais pour mourir. L'instinct des oiseaux, l'amour des héros ne suffiront pas pour conjurer une catastrophe systémique. Le roman de Rosny aîné peut se lire comme une confirmation du darwinisme et une dénonciation du darwinisme social, rationalisation entropique et morbide de la communauté des Hommes.
Fichier principal
Vignette du fichier
Rosny_Mort_de_la_terre_10.05.12.pdf (157.49 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-00696119 , version 1 (10-05-2012)

Identifiers

  • HAL Id : hal-00696119 , version 1

Cite

Claude Millet. La Mort de la terre de Rosny Aîné : Histoire et évolution. 35th Annual Nineteenth Century French Studies Colloquium, Fossilisation & evolution, Oct 2008, Salt Lake City, États-Unis. pp.XXX. ⟨hal-00696119⟩
555 View
5672 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More