Des coolies aux Chinois d’outre-mer : la question des migrations dans les relations sino-américaines (années 1850-1890) - Université Paris Cité Access content directly
Journal Articles Annales. Histoire, Sciences sociales Year : 2006

Des coolies aux Chinois d’outre-mer : la question des migrations dans les relations sino-américaines (années 1850-1890)

Abstract

The Bayard-Zhang Treaty represents a watershed in Sino-American relations on immigration. This paper evaluates Chinese records in dealing with immigration controversies during the period 1888 through 1894, reviewing Zhang Yinghua's active role in the definition of migration policy for China. Although many historians call the Bayard-Zhang Treaty a fiasco, the Chinese minister did his best under the given circumstances. But in Guangdong, for the first time, a relatively broad spectrum of Chinese businessmen, coolies, and others organized popular opposition to the new treaty and US-Chinese exclusion laws. This paper provides an internal Chinese perspective on this emigration issue, based on these Chinese actors viewed through the discussions about the Bayard-Zhang Treaty. It suggests new attention for political grounds for emigration, versus economic and financial grounds, in the Chinese imperial emigration policy-making process in the late 19th century
Le traité Bayard-Zhang marque un tournant dans l’approche chinoise de la question migratoire dans les relations entre la Chine et les États-Unis d’Amérique. À partir de 1885, les demandes vigoureuses et répétées des ministres chinois à Washington au sujet des indemnités à verser aux victimes des émeutes anti-chinoises tranchent nettement avec l’attitude plutôt conciliante de l’empire Qing vis-à-vis des États-Unis concernant l’émigration. Cette convention se distingue également par les échanges qu’elle a suscités en Chine, non seulement parmi les fonctionnaires concernés ou intéressés par cette question, mais aussi entre l’administration et les émigrés. L’article s’efforce de souligner le rôle de ces divers acteurs chinois dans la définition de l’émigration qui est ébauchée en Chine au cours des années 1880. Cette perspective amène à mettre en valeur les origines politiques de la conceptualisation de l’émigré par le gouvernement impérial, assez souvent négligées au profit des ressorts économiques et financiers qui animent la vision utilitariste de ces processus

Domains

History
No file

Dates and versions

hal-02137814 , version 1 (23-05-2019)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02137814 , version 1

Cite

Eric Guerassimoff. Des coolies aux Chinois d’outre-mer : la question des migrations dans les relations sino-américaines (années 1850-1890). Annales. Histoire, Sciences sociales, 2006, Histoire politique des populations, 61e année (1), pp.63-98. ⟨hal-02137814⟩
92 View
4 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More