Les relations Etat-entreprises dans le Viet Nam contemporain - Université Paris Cité Access content directly
Theses Year : 2003

State-enterprise relations in contemporary Viet Nam

Les relations Etat-entreprises dans le Viet Nam contemporain

Abstract

The renovation policy is shaking up enterprises environment. It renews the connection between enterprises and the state. How does the interconnection between the state apparatus and economic agents form today? Economic activities press upon new bases: private ownership, contract, profit-seeking, the law of supply and demand. The state now recognizes the decisions of autonomous economic agents. It uses incitement and governs by law. The adaptation of entrepreneurs to the market economy opens a phase of instability. Freed from bureaucratic authority, entrepreneurs find themselves confronted with an experimental deconstruction. The models of action are eclectic, the economic circuits transformed. The state uses this opportunity to strengthen its implication and implement the development strategy defined by the Communist Party. It has a capacity for influence over economic agents in theory free but dispersed and dependent. Indeed, on the one hand, companies are in keeping with the state-controlled society; they operate within a field defined and ordered by state. On the other hand, the state is establishing itself as a support for companies. Founder of the legal framework, he organizes the new socio-economic structure. It offers financial and practical support as well as protection from competition. Its presence in the field of services, of which it controls the key elements, gives it the means to distil resources. It favours state-owned enterprises to make them the heart of the development dynamics. The establishment of human links between public and private enterprises, and the impact of public orders on the private sector, support his project. Entrepreneurs are engaged in a participatory relationship of conflicting exchanges through dialogue. Throughout the process, the state is present and even unavoidable. Yet the state order is not proven at the end of the century. The internalization of the law remains partial, the use of services uneven. Private entities are making progress in the area of business assistance and threaten state precedence. The permanence of a state order indicates, however, that state logic resists.
La politique de rénovation bouscule l'environnement des entreprises. Elle renouvelle le lien entre les entreprises et l'État. Comment l'interconnexion entre l'appareil d'État et les agents économiques se forme-t-elle aujourd'hui ? Les activités économiques s'appuient sur de nouvelles bases : propriété privée, contrat, recherche du bénéfice, loi de l'offre et de la demande. L'État reconnaît désormais les décisions d'agents économiques autonomes. Il recourt à l'incitation et gouverne par la loi. L'adaptation des entrepreneurs à l'économie de marché ouvre une phase d'instabilité. Libérés de l'autorité bureaucratique, les entrepreneurs se retrouvent face à eux-mêmes dans une conjoncture de déconstruction expérimentale. Les modèles d'action sont éclectiques, les circuits économiques transformés. L'État se jette dans la brèche pour mettre en œuvre la stratégie de développement définie par le Parti communiste. Il dispose d'une faculté d'influence sur les agents économiques en théorie libres mais dispersés et dépendants. En effet, d'une part, les entreprises s'inscrivent dans la société étatisée ; elles fonctionnent à l'intérieur d'un champ circonscrit et réglé par l'État. D'autre part, l'État s'instaure comme support des entreprises. Fondateur du cadre légal, il organise la nouvelle structure socio-économique. Il offre un soutien financier et pratique ainsi qu'une protection vis-à-vis de la concurrence. Sa présence dans le domaine des services, dont il contrôle les éléments clés, lui donne les moyens de distiller les ressources. Il favorise les entreprises publiques pour en faire le cœur de la dynamique de développement. L'établissement de liens humain entre les entreprises publiques et privées, et la répercussion des commandes publiques vers le privé soutiennent son projet. Les entrepreneurs sont engagés dans une relation participative d'échanges contradictoires par le dialogue. D'un bout à l'autre du processus, l'État se fait présent voire incontournable. Pourtant l'ordre étatique n'est pas avéré à la fin du siècle. L'intériorisation de la loi reste partielle, l'utilisation des services inégale. Les entités privées progressent dans le domaine de l'assistance aux entreprises et menacent la préséance étatique. La permanence d'un ordre étatique indique toutefois que la logique d'État résiste.

Keywords

Fichier principal
Vignette du fichier
Thèse johann GODIN.pdf (2.59 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-03038420 , version 1 (17-12-2020)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03038420 , version 1

Cite

Johann Charles, Emile Godin. Les relations Etat-entreprises dans le Viet Nam contemporain. Sciences de l'Homme et Société. Université Paris VII - Denis Diderot, 2003. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-03038420⟩

Collections

UNIV-PARIS7 CNRS
122 View
76 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More